Debrief des César : Kassovitz n’a enculé personne mais Mathilde Seigner a soûlé tout le monde

Hier soir, la grande famille du cinema s’était réunie pour fêter la très belle année 2011 du cinema français. Mais comme dans toutes les familles, tout ne s’est pas passé sans encombre.
Gilles Lelouche, le cadet adoré, est venu sans Mélanie Doutey, sa femme et, meme s’il a ri de sa réputation d’infidèle et de seducteur, nous n’avons pu nous empêcher de trouver cette absence étrange. Quoi, ils n’ont pas trouvé de baby-sitter ? Dans la famille, on s’interroge…
Il y avait aussi le cousin terrible, Matthieu Kassovitz, qui avait récemment promis d' »enculer le cinema français avec ses films de merde« , et a débarqué sans prévenir. On a tremblé… Allait-il mettre sa menace à exécution ? Que de la gueule. Le Zincou a remis son prix avec discipline, et la famille l’a applaudi avec indulgence, probablement soulagée pour ses fesses. Quant au cousin, il espère certainement avoir sauvé l’enveloppe que pépé lui donne a Noel.
Heureusement que la Tata bourrée est venue mettre l’ambiance. Mathilde Seigner, relou comme a son habitude, a gâché le Cesar de Michel Blanc en réclamant que Joey Star monte sur scène car elle « aurait vachement aimé qu’il l’ait ». Ridicule, elle a mis toute la millefa mal a l’aise. En plus, on note que Tata a bien changé parce qu’on n’oublie pas que lorsqu’elle était amoureuse d’un imitateur célèbre et reac, elle disait le plus grand mal du rap et de la banlieue. Mais elle est comme ça, Tata, elle retourne tout le temps sa veste.
Sinon en vrac, Julie Ferrier la cousine de province a monopolisé toute la conversation avec un sketch loooooong qui failli en faire zapper certains, de Caunes le fils préféré nous a sorti ses vieilles blagues et quelques inédites pas mal, Valerie Bonneton et Kate Winslet ont rivalisé de décolletés, la clan Polisse a fait conversation a part toute la soirée et Omar le petit voisin qui squatte le dimanche a la maison depuis plusieurs années a fini par rafler tous les suffrages. Pépé le kiffe bien.

Comme dans toutes les familles, on se reverra l’année prochaine, a moins qu’il n’y ait un mariage ou un enterrement entre-temps.

2 réflexions au sujet de « Debrief des César : Kassovitz n’a enculé personne mais Mathilde Seigner a soûlé tout le monde »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s