Un mariage au pays basque : debrief de Parisiens

Cet été, mon concubin, mon fiston et moi-même, également accompagnés d’une petite quarantaine d’amis de 4 mois à 43 ans, nous sommes rendus au pays basque afin de célébrer le mariage de l’un d’entre nous, originaire de la région, avec une charmante américaine très tôt initiée au verlan et répondant au doux nom de Katie. Peu d’entre nous connaissaient le sud-ouest, région encensée par Lizarazu, Beigbeder ou la cum-cum magnia, et nous fûmes donc nombreux à découvrir les particularités régionales, autant culinaires que météorologiques du coin, ce qui donna lieu à quelques remarques récurrentes entendues lors de ce séjour qui nous mena non sans encombre devant l’autel, avant que quelques petits garçons d’honneur (mais pas mon fils) ne tentent d’embraser le célèbre prêtre californio-basque avec les cierges sacrés.

Voici donc une revue de phrases, autrement intitulée « ce que disent les vacanciers au pays basque » :

–          « Regarde, on dirait du soleil ! »

–          « Putain le liiiinge, vite, il pleut ! »

–          « C’est normal qu’il fasse tout noir à 10h du matin ? »

–          « Tu veux du gâteau basque ? »

–           « Je prendrai les chipirons »

–          « Je prendrai le jamon ibérico »

–          « Je prendrai les sardines »

–          « Putain le pays basque, ça poisse !! »

–          « Fait chier ma frange frisotte ENCORE ! »

–          « Mariage pluvieux, mariage heureux ! »

–          « Franchement ça peut se lever ! »

–          « Tu veux du gâteau basque ? Non mais c’est celui à la crème. »

–          « Elle dit quoi, la météo ? »

–          « En une semaine de surf, j’ai pas tenu une seule fois sur ma planche ! »

–          « C’était pas Beigbeder, au Madrid ? »

–          « On s’achète des espadrilles ? »

–          « C’est où la Côte des Basques ? »

–          « Regarde, c’est Moscovici ! »

–          « Refile-moi du pinard, ça caille sa mère ! »

–          « Vous auriez pas autre chose que des chipirons ? »

–          « J’ai vu des mecs qui avaient VRAIMENT des bérets ! »

–          « Mon tee-shirt pue ! Mes draps suintent qu’est-ce que ça poisse ! »

–          « C’est beauuuu, ces montagnes ! »

–          « C’est la chorale basque là-bas ou des ivrognes du PMU ? »

–          « Merde il pleut. »

–          « Vous avez fermé vos vasistas ? »

–          « C’que c’est beau ! »

–          « Ouais, une semaine pas plus, hein ! Et encore, après 15 jours de Corse… (et encore)»

–          « Ca vous dit qu’on revienne tous l’année prochaine ? (…) HAHAHA JE BLAAAGUE ! »

–          « Tu veux du gâteau basque ? Nan mais c’est celui à la confiture. »

–          « Pourquoi les barbecues sont tous abrités ici ? »

–          « Euh… quelle canicule ? »

–          « Viens vite prendre un bain chaud après ta baignade tu vas attraper la mort ! »

–          « C’est morne, nan ? »

–          « VIIIIIIIIITE du soleil ! Badigeonne-moi d’huile d’olive je m’en branle il me reste que 2 jours de vacances. »

–          « Ouais, donc le brushing pour le mariage on laisse tomber ? »

–          « Nan mais y’a du ciel bleu là-bas au fond. Mais siiiii, regarde ! (…) Ah non. J’ai cru. »

–          « T’as pas un châle ? »

–          « Je kiffe l’océan ça change de la Méditerranée ! Nan nan je déconne pas ! »

–          « Putain c’est sportif, ici… »

–          « Nan mais quand il fait pas beau le matin, il fait beau l’après-midi tu vas voir ! »

–          « Quand il fait mauvais l’après-midi, ça annonce une super belle journée pour le lendemain tu vas voir… »

–          « Tu vas vraiment les bouffer, les crevettes que t’as pêchées ? »

–          « Nan chéri on ne va pas se baigner, maman a peur des vagues. Bha ouais. »

–          « Oui, papa va t’emmener. Quand il aura fini son gâteau basque. »

–          « Nan, j’ai pas froid en brrrr rob’be. P.. P… Pourquoi, t’as frrroid, toi ? »

–          « Tu viens d’arriver nan ? Nan parce que t’es NOIR ! »

–          « T’as pas l’impression d’avoir des cheveux en laine ? »

–          « T’as pas l’impression d’avoir des fringues en carton ? »

–          « Vous êtes sûrs que vous ne voulez pas de grosse saucisse ? »

–          « Guethary, c’est un peu le Batignolles du coin en fait. »

–          « Tu savais que Madonna avait dormi au Madrid ? »

–          « Nan mais les mecs font du surf en sortant du taf tu te rends compte ?! » (Oui, brrr)

–          « Oh, des moutons ! Regarde Titi des moutons !! »

–          « Pour les enfants c’est génial, t’as jamais peur qu’ils attrapent de coup de soleil ! »

–          « Tu crois que le poulet basquaise, c’est basque ? »

–          « Vous avez pas racheté de pattes d’ours ? Celles à la crème. »

–          « Eh les mecs… on fait un énorme trou dans le sable pour tous se mettre dedans ? Bha quoi, ça nous réchauffera. »

–          « Bha… la plage a DISPARU ! »

–          « Putain il dit quoi le mec je comprends rien… Hein, il parle en… BASQUE ? »

–          « Ah ouais les marées c’est à ce point ?! Délire.»

–           « C’que c’est beau… »

–          « Z’auriez des chipirons ? Oh allez, mettez-moi aussi un gâteau basque. »

–          « Vive les mariés ! »

–          « Pourquoi on applaudit ? C’est qui qu’a gagné ? » (question de mon fils, ndlr)

–          « Le petit barbu, c’est un local ? »

–          « Franchement au niveau du temps, on a eu de la chance. »

–          « Ca vous dirait qu’on revienne tous l’année prochaine ? (…) Nan mais sérieux… »

–          « Eh les mariés, on revient l’année prochaine ? Nan parce que quand même, c’est mortel le pays basque. »

5 réflexions au sujet de « Un mariage au pays basque : debrief de Parisiens »

  1. Ah non, c’est pas vrai !!! il fait toujours beau au Pays Basque🙂
    un seul jour de pluie sur 3 semaines en août cet été, ça relève du miracle mais c’est pourtant vrai🙂

    excellent texte, as usual …..

    (je pensais trouver un billet sur Delarue, c’est prévu ??)
    bon week end !

  2. hé hé la parisienne😉
    tu aurais pu ajouter :
    « on va faire un tour au fronton ? » ,
    « putain sont quand même canons les surfeurs ici »
    « quand on voit c’qu’existe, quand on voit c’qu’on s’tappe (soupir) »
     » c’est bien la pelote basque pour se gratter le dos »,
    « oh putain y a David Hasselof là bas, là bas j’te dis con »,
    « bon bah ki ki viens surfer ? »
    « tu me ramènes des clops et du chocolat d’Espagne » ?
    « il est tout petit en vrai Bixente »,
    « Claire, elle est 100x mieux à la télé, nan? »,
    « comment on va retrouver la Punto sur ce putain de parking  »
     » pastiiiiiiiis ?!!! »
    « Tageule Jean Pascal »
     » …ah non le gâteau basque sans façon, c’est pour les touristes »
    « Ouais y a des restes des fêtes de Bayonne, kiki veut 5 litres de sangria au prix d’un demi ? »
    « il est chelou le viok là bas avec son béret, c’est pour les touristes US ? »
    « ki ki vient randonner sur la Rhune ? »
    « bah quoi! »

  3. Excellent …. mon amour propre de fille du Sud Ouest et femme de basque en a pris un petit coup mais franchement bien vu et bien écrit.Merci à Céline excellente aussi et qui a regonflé mon ego régional.
    je viens de découvrir ton blog via rue89 et je picore deci delà c’est juste trop bon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s