Aux Cesar 2013, Kevin Costner s’est endormi ! Et nous aussi…

photo

Que dire que cet incroyable cliché ne révèle déjà ?

Oui, la cérémonie des César 2013, que j’attendais avec tant d’impatience et de fébrilité stalkeusienne, était bien chiante.
« Amour » a tour raflé, comme prévu (actrice, acteur, film…), ne laissant aucune chance à des gens bashables type Marion Cotillard de prendre la parole (« T’es une belle personne, Ludo. »). « Camille redouble » à tout perdu et Patrick Bruel ne sera sans doute jamais meilleur acteur. Bref, une soirée bien triste, ponctuée heureusement par quelques instants de grâce, comme lorsque Valérie Benguigui reçut le César de la meilleur actrice dans un second rôle pour « Le Prénom« , insufflant à cette remise des prix scolaires et constipée un vent furtif d’émotion.

Il y eut aussi Laurent Lafitte, le plus drôle d’entre nous, funambule gracieux qui parvient, chaque année, à faire l’unanimité. Il y eut François Damiens et sa divine folie belge, et Jamel en manque total d’inspiration, rendant même hommage à sa meuf, pris d’une crise de Domenechisme aigüe (je sais pas quoi dire, tiens, je vais parler à ma meuf). Et pour clore tout ça, Jean n’était pas là.

Aucune gaffe, de clash ou de moment de solitude, à part celui de Kevin Costner, donc, invité d’honneur venu recevoir un César d’honneur (ne me demandez as pourquoi) qui, après son speech de remerciement torché et son César embarqué, s’est tapé un petit roupillon tranquillou dans le public pendant qu’on récompensait nos vieillards magnifiques. Non mais Kevin, si tu te fais chier, tu nous le dis.

Un lauréat belge a remercié ce soir l’organisation pour cette soirée « modeste mais néanmoins sympathique« . Voilà, c’était ça, quoi, en un peu moins bien.
Demain, les tabloïds américains titreront : « Kevin Costner gets standing ovation at the French Oscars and then falls asleep in the audience ».

Vive le cinéma français !

2 réflexions au sujet de « Aux Cesar 2013, Kevin Costner s’est endormi ! Et nous aussi… »

  1. Il faut voir ça comme un moment d’osmose, de symbiose avec Kéké, même si on ne s’est pas endormi comme lui (moi c’était limite pourtant je suis insomniaque) on s’est fait royalement chier…
    En tout cas très bon résumé j’ai revécu la soirée (en plus court et plus drôle)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s