Le divorce des Bennifer signe-t-il la fin du couple ?

Ben and

Une bombe a explosé hier à Hollywood, causant des dégâts irrémédiables dans les foyers du monde entier, anéantis par la funeste nouvelle : Ben Affleck et Jennifer Garner, c’est fini. Over. Kapout. Ils divorcent, pour de vrai, et l’ont confirmé par voie de presse au lendemain de leur dixième anniversaire de mariage (sic).

Jean Dujardin et Alexandra Lamy, Mélanie Griffith et Antonio Banderas, Vanessa Paradis et Johnny Depp, Seal et Heidi Klum… autant de couples rassurants, réjouissants, sur lesquels nous fondions nos espoirs d’une vie à deux, puis à trois, quatre, cinq, harmonieusement et durablement envisageable. Combien de serments, de déclarations enflammées, de certitudes de s’être trouvé pour l’éternité devant lesquels nous avons soupiré d’aise, trop heureuses qu’à travers ces exemples, le dessein de pérennité de nos familles perdure malgré les chiffres et les divorces qui s’accumulent fatalement sur le bas-côté de nos existences chronométrées.

Les couples de stars, aujourd’hui, ce sont nos contes de fées de grandes filles, à nous autres ménagères urbaines biberonnées à ces idylles scintillantes de princes et princesses enlacés au supermarché, les gosses sur les épaules, le boyfriend jean sexy et la mine réjouie de ceux qui sont parvenus à combiner conjugalité et félicité. Et là quoi ? PATATRAS le rêve paparazzé, POU-BELLE, comme dirait Marie Kondo ! Ben Affleck et Jennifer Gardner, les plus next door de nos idoles qui décident de fermer la baraque, de clore la série sur ce final pathétique du couple qui meurt ? Non mais vous n’avez pas le DROIT, scénaristes de la vraie vie ! Et on fait quoi, nous, après ça ? Sur quoi on fonde nos espoirs ? Devons-nous accepter d’être les témoins d’une deuxième saison ratée des Bennifer restés « bons amis » (hum), se partageant Violet et ses lunettes, Seraphina et le minuscule Samuel pour des week-ends passés avec maman toute seule en crocs ou papa et sa nouvelle pouf qu’il présentera à tous comme la seule et unique femme de sa vie ?

NON ! Et surtout, cessons tous de tirer des conclusions hâtives devant la séparation de couple (du genre : « Maiiiiiis même si EUX n’y sont pas arrivés mais alors QUI ? ET MOI DANS TOUS CA ? J’ai même pas de crocs !»). Continuons d’y croire. Nous n’avons peut-être pas l’aisance financière d’un duo hollywoodien, nous permettant de parcourir le monde en amoureux, une armée de serviteurs nous suivant à la trace, et de nounous se levant aux aurores pendant qu’on batifole amoureusement au lit. Mais dites-vous bien que c’est aussi grâce à tout cela que votre mec ne passe pas ses aprems à refaire les prises de son léchage de seins d’Emily Ratajowski, pas plus qu’à siroter des Starbucks avec l’une de vos jeunes nounous starfuckeuses, ou encore à claquer la cagnotte familiale au Casino pendant que vous vous tapez le parc avec les paparazzis l’objectif collé à votre gros cul.

Dites-vous également que s’ils avaient l’air « next door », ils n’habitaient cependant absolument pas à côté de chez vous, et pour cause ! Les Beniffer n’étaient pas éternels puisqu’ils étaient humains, mais pas assez cependant pour que nous puissions superposer les péripéties de nos existences à la leur. Alors non, le divorce du plus tatanesque des couples hollywoodiens ne signe PAS la fin du couple tout court, mais bien la fin d’une époque, d’une décennie, et d’un feuilleton feel-good que nous avions pris l’habitude de suivre du coin de l’œil, ravis que, comme dans « La Petite maison dans la prairie », il ne s’y passe pas grand-chose d’autre que le déroulement d’une vie de famille patachonne où frères et sœurs s’entendent bien, et où papa et maman dorment en grenouillère tout en parvenant à paradoxalement renouveler régulièrement la descendance. Et pour cette raison, en revanche, donnons-nous le droit de pleurer.

RIP, Bennifer. Snif.

benandjensplit

Une réflexion au sujet de « Le divorce des Bennifer signe-t-il la fin du couple ? »

  1. Pour tout dire, je ne savais même pas que ces deux là étaient ensemble😄
    Sinon, j’ai trouvé ton article très intéressant. Ces gens n’ont clairement pas la même vie que nous c’est sur, donc prendre leur couple en exemple n’est pas forcément une très bonne idée étant donné qu’on ne peut pas faire comme eux… Et s’ils se séparent c’est qu’ils n’ont pas non plus les mêmes pressions sociales que nous ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s