Ma passation

– 8h30 un dimanche, c’est tôt tu charries ! T’as un truc à faire ou quoi ?
– Je croyais que tu dormais jamais. Et puis c’est pas moi. Si j’avais pu, j’aurais fait ça après le déjeuner. Mais bon, c’est calculé comme ça. Sarko, je lui avais pris la loc à la même heure. Si tout le monde dépasse d’une demi-journée qu’est-ce qui se passe ? Le prochain quiquennat, on le commence en juillet ! Sinon, t’as trouvé facilement ?
– Lol
– Bon allez, je te fais quand même faire le tour du proprio histoire de. Ta meuf est arrivée ?
– Oui, elle défait les valoches avec les enfants. On prend ta chambre ça te dérange pas ?
– J’ai envie de dire… fais comme chez toi (clin d’œil)
– Lol
– Sérieux t’es lourd à faire le jeune. Je crois que je préfère encore quand tu parles en vieux françois comme à la télé.
– C’est toi le François.
Silence. Puis :
– Bon, ok. Alors je t’ai laissé les codes nucléaires sur le frigo. (Chuchotant 🙂 AB92E. Tu t’en serviras pas mais apprends-le par cœur sinon tu vas le paumer. Moi, c’est Valerie qui avait voulu l’embarquer. Ca a été un en-fer pour le récupérer.
– T’as pas le code du Wifi plutôt ?
– Ah oui. Il est sur la box derrière le portrait du Général. Enfin bref. Sinon donc, les draps housses pour les grands lit, les taies, les oreillers supplémentaires sont dans le buffet du couloir. Ceux pour les lits simples sont dans la commode Louis XVI. Tu feras gaffe, elle ferme mal. Pour le chauffage, c’est un peu galère y’a pas de voisins du dessous du coup on se les caille un peu tout le temps. Le week-end, allez à La Lanterne, on y est trop bien. J’y ai fait de ces teufs. Y’a plus grand chose dans la cave en revanche hehe.
– Et la bouffe ?
– On mange bien ! Le chef est un cordon bleu.
– Tu dis ça pour être drôle ?
– Non, pourquoi ?
– Nan pour rien.

Brigitte entre.

– Dis donc, François, t’aurais pu faire deux trois courses quand même ! Y’a même pas de lait pour demain matin.
– Ah ouais… désole. Je suis rentré tard hier et avec les valises, les cartons… D’ailleurs, je vous en ai laissé quelques-uns dans la chambre d’amis pas tout à fait finis. Je passerai les prendre dans la semaine, ça vous dérange pas ?
– (Brigitte, doucement mais sûrement 🙂 Il est lourd ton pote, on s’en débarrassera jamais. Faut qu’il parte, maintenant. Et puis j’aime pas trop qu’on nous voit avec lui…
– Arrête le pauvre avec ce que je lui ai fait.
– En tous cas, moi, la plupart du temps, je commandais Deliveroo, hein. Avec Julie. On se faisait des séries en mode détente. Depuis décembre on était plus très pris. En revanche vous verrez c’est galère ça arrive tout le temps froid. Les pauvres livreurs se font fouiller cent fois. Et puis y’a pas grand chose dans le coin.
– Des séries ? T’as maté le dernier épisode de dix pour cent ?
– Grave ! C’était chanmé. Mais elle devrait pas garder le bébé sérieux.
– Je suis trop d’accord. De toute façon, le mec est un salaud. Il ne connaît rien au milieu des agents. Mais en même temps, il la kiffe. Et si ça se trouve, c’est sa dernière chance de tomber enceinte. Et puis, si elles l’élèvent avec sa copine…
– On ne vous dérange pas ?
– Oh, sorry Bibi. Mais ça faisait une paye qu’on s’était pas vus avec François. Mon François, Tu restes pour le brunch ?
– Volontiers ! J’ai un reste de pâté de tête en plus si ça vous dit.

– Monsieur le Président ?
Ensemble : OUI ?
– Il va falloir y aller.
– Merde c’est vrai. Faut que je fasse le coup de la caisse.
– Bon au moins, il pleut pas.
– Lol.
– Ouais, lol. Allez, je te raccompagne ?
– Ah ouais je t’en sup’, me fais pas une Sarko.
– T’avais abusé quand même !
– Je sais mais vraiment je pouvais pas me le sentir. Quant à l’autre chanteuse là, qui chuchotait pour qu’on comprenne pas ce qu’elle disait, c’était too much.
– BON ! Allez, mon François, ça m’a fait plaisir. Mwa mwa on se fait la bise hein ?
– Oh oui. Et a Brigitte ! Mwa mwa.
– C’est bon t’as rien oublié ? Brosse à dents, chargeur de portable, lunettes ?
– Merde mes lunettes !
– On te les enverra. Allez François bonne chance bon courage. Tu vas prendre quelques vacances ?
– Bha euh…
– Allez allez, tout le monde t’attend.
– Philae ! Philae ! Viens, mon chien. Oh c’est un bon chien, ça. Tu vas voir ta nouvelle maison, c’est un peu moins grand. Bon bha… salut hein. Et puis oh, si vous avez des questions, on s’appelle hein ? Hein ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s