Scoop ! The Veste : on a retrouvé le styliste de Crocodile Pagny !

Depuis le premier épisode de The Voice, une question taraude les internautes : qui habille Florent Pagny ? Où peut-on acheter les mêmes vestes  que lui ? J’veux du cuiiiir, pas du peep-show, du vécu…

Dans son dernier numéro, Voici précisait que Florent s’habillait seul, et n’avait pas de styliste attitré. Mmh, il me fallait enquêter. Et bingo, renseignements pris, j’ai trouvé ! Il se murmure même que, contrairement aux autres coaches, Manimal Pagny serait le seul à refuser les conseils de la prod’ (qui, à chaque tournage, se l’est certainement tenté « Euh… Florent, t’es sûr, là, pour ta veste en reptile moutarde ? » « Dis Florent, regarde ce que je t’ai trouvé, un joli petit pull marin » « Eh Florent, regarde par là  ! » puis HOP, jetage de trois gorilles sur Florent pour lui arracher son dernier boléro en rhinocéros). La semaine dernière, même le très policé Nikos s’y est collé, insistant lourdement auprès du chanteur reptilien : « Vous aimez le cuir Florent, hein Florent », sans qu’il relève. Florent ne parle pas de son look. Florent EST le look.

Car c’est bien mal connaître l’animal que d’avoir pensé pouvoir imposer quoi que ce soit à notre amoureux de « la liberté de penser » ! Non, sur The Voice, on sait que Florent refuse tout conseil parce que déjà, il kiffe son Dundee style… mais aussi parce qu’il serait sous contrat plus ou moins officiel avec un styliste. MAIS QUI EST CE STYLISTE ? vous demandez-vous fébrilement depuis des semaines, désireux vous aussi de faire craquer les filles tout de peau moulé.

En exclu, je vous file le tuyau : Floflo s’habille chez… Gérard Sené ! La preuve en images :

J’ai pu, à la rubrique « Cuir et peaux » (introduite ainsi : « Les meilleures peaux de Cerf, Renne, Cheval (sic), Mouton et Agneau français pour des modèles de légende »), récupérer pour vous quelques modèles pas encore porté par le baryton cathodique :

J’ai trop hâte, pour ce dorsal croco !

Son nom ne vous dit peut-être rien, mais Gérard Sené n’est pas un inconnu. Parmi les people acquis à sa cause ? Johnny, of course (et certainement Laetitia, la catwoman de LA), mais aussi, et Gérard s’en vante moins, Giuseppe ! Mais si vous savez, le fils de Marie-France, dans « Qui veut épouser mon fils« , complètement gaga des longues chaussures du biker couturier.

Vous doutez encore ? Gérard Sené himself a confirmé l’info sur sa page Facebook :

Et voilà ! Maintenant, vous pouvez foncer adopter la Pagny’s touch ! Ne me remerciez pas, Sené rien…

Cerutti ? Or not Cerutti !

Samedi soir, n’allez pas croire que je n’ai pas d’amis mais j’étais très fatiguée, et me suis donc proposée pour baby-sitter tous les enfants du coin chez moi. Après les avoir enfermés dans une chambre et attendu que plus aucun bruit ne sorte de la chambre (peut-être étaient-ils morts ? Dans le doute, j’ai préféré ne pas aller vérifier de peur de les réveiller dans le cas contraire), je me suis préparé mon plat(eau)-télé préféré : des linguine à l’huile de truffe paresmées de parmesan. un gros plat, que l’on peut réchauffer toute la soirée en gloussant bêtement devant les chaînes hertziennes.

Mmh, qu’est-ce que le PAF franchouillard m’avait réservé ce soir-là ? Les Enfants de la télé (inespéré) ? Les 100 animaux les plus drôles du monde (pendaison) ? Les Experts (l’angoisse) ? Pire ! O pas… « Sosie ? Or not sosie ! »

Kezako ? Une émission avec des sosies de stars qui chantent (j’ai peur !) ? Une émission avec des sosies qui vont faire peur aux vraies stars ? Une émission avec des sosies de Johnny, Claude François et Elvis réunis sur un même plateau ? J’avoue que je n’étais pas très enthousiaste mais j’aime regarder les émissions en même temps que tout le monde, ça me rassure, raison pour laquelle je regarde très peu de replays, de films ou de séries en VOD.

Bonne surprise ! Le concept de « Sosie » est plutôt moins pire que prévu puisqu’il s’agit de caméras cachées pas très loin du concept de « Surprise sur prise ! » (paix à l’âme de Marcel Belliveau). Ainsi, j’ai pu regarder (un peu d’un oeil c’est vrai) voir Pascal Légitimus en faux développeur de photo face à une femme hystérique, Michel Leeb en faux moniteur d’avion et même maître Francis Huster, tombé bien bas, certainement venu faire la promo de je ne sais quoi mais j’étais partie réchauffer mes linguine (attention hein, ce ne sont pas des spaghettis !). Bref, une émission ni bonne ni mauvaise, un peu comme un steack-frites : on n’en garde pas un souvenir impérissable mais c’est jamais foncièrement mauvais non plus.

Non non, la vraie question autour de ce programme, comme de beaucoup en ce moment, est celle de Vincent Cerutti. Que penser de ce nouvel animateur sorti de nulle part, aussi consistant qu’un plat sous vide, aussi réel que Cerise de Groupama et grinçant et original drôle que Michel Drucker ? Car voilà, le type n’est pas vilain, au contraire. Sur le papier, il rajeunairait le métier (squatté par papi Foucault et pépé Drucker) et émoustillerait la ménagère. Et pourtant, quand je le vois, je ne ressens rien d’autre qu’un vide consternant. Même Voici, me le montrant enlacé avec Chloé Mortaud (une vraie Miss France, même pas Nationale) ou Cécile de Ménibus (qui doit quand même être chaudasse) n’a pas réussi à faire monter la température sous mon plaid. Bref ce mec là, je n’y crois pas ! Et si c’était ça, la stratégie de TF1 ? Nous préparer à des programmes de plus en plus aseptisés (et peu chers), devant lesquels on se retrouvera seuls face à des montages de télé-réalités ou vidéo-gags américaines mal doublées, annoncées par une voix off, un hologramme ou de simples sous-titres ?

Et si Vincent Cerutti était le premier présentateur préprogrammé ? Et si Vincent Cerutti n’existait pas ?